Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, 6ème rencontre de l'ALIAM. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, du 7ème symposium de carcinologie. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, 1er atelier d'immunohistochimie des cancers. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, Forum des Premières Dames d'Afrique.

Santé publique : don du Fnuap pour améliorer les conditions d’accouchement

Santé publique : don du Fnuap pour améliorer les conditions d’accouchement-IllustrationL'agence onusienne a mis à disposition des hôpitaux de base de Brazzaville, notamment Bacongo, Makélékélé, Talangaï, et celui de Kinkala (département du Pool) des équipements visant à lutter contre la mortalité maternelle et néonatale. Des lits, des scanners à ultrasons, des stérilisateurs à vapeur non électriques, des extracteurs de mucus, des colliers de serrage pour cordon ombilical, des plateaux à instruments, les cœurs fœtaux, des stéthoscopes obstétricaux constituent en partie le don d’équipements nécessaires à la prise en charge des femmes qui accouchent et des nouveau-nés, réceptionné par la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, le 3 mars à Brazzaville, des mains du représentant du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), Mohamed Ould Lenine Moujtaba. « Ce geste traduit l’engagement du Fnuap à accompagner le Congo dans l’amélioration de la santé maternelle, notamment les soins obstétricaux, néonataux d’urgence pour que le pays atteigne l’objectif : ‘’zéro décès maternel et néonatal d’ici à 2030" », a expliqué le diplomate onusien. Après un travail de terrain réalisé par le Fnuap dans les départements de Brazzaville, du Pool et de la Likouala, une charte d’accouchement a été mise en place. Celle-ci définit des actions participatives entre les futures mamans, leurs accompagnateurs et les sages-femmes. Le même document formule une recommandation en faveur de la création d’un environnement de travail sain et sécurisé avec du matériel adapté et des équipements nécessaires à la prise en charge des mamans et des nouveau-nés. Le geste du Fnuap est donc une concrétisation des lignes directrices de ladite charte. Des indicateurs de la santé néonatale toujours en deça des objectifs Saluant l’initiative de l’agence onusienne, la ministre de la Santé et de la population a indiqué que ce don va améliorer les conditions de travail des prestataires et la qualité de l’offre de soins maternels, néonatals et infantiles. Selon Jacqueline Lydia Mikolo, les stratégies de réduction de la mortalité maternelle et néonatale se fondent, entre autres, sur l’augmentation de la disponibilité et de l’accessibilité aux services de santé maternelle et néonatale de qualité, sur l’engagement des décideurs, des communautés ainsi que l’augmentation des ressources pour y parvenir.