Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, 6ème rencontre de l'ALIAM. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, du 7ème symposium de carcinologie. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, 1er atelier d'immunohistochimie des cancers. || Brazzaville : Du 05 aau 09 Juin 2017, Forum des Premières Dames d'Afrique.

Centre National de Transfusion Sanguine : les anciens de Cuba enrichissent la banque de sang

Centre National de Transfusion Sanguine : les anciens de Cuba enrichissent la banque de sang-IllustrationLe Collectif des anciens élèves, étudiants, stagiaires et diplomates congolais de Cuba a organisé le 5 février, une opération de don de sang dénommée « Je suis du 5 février-je suis donneur ».

Cette action lancée en rapport avec la célébration de la date du 5 février 1979 a connu la participation de la Ministre de la Santé et de la population, Madame Jacqueline Lydia MIKOLO, en sa qualité d’ancienne élève de l’Ecole du 5 février 1979 de l’île de la Jeunesse à Cuba. Pour le président des Associations des anciens élèves, étudiants, stagiaires et diplomates congolais de Cuba, Monsieur Guy Florent KOUKA, a déclaré l’opération « Je suis du 5 février-je suis donneur » vise à sauver des vies. « Nous souhaitons que tous, nous devenions des fidèles donneurs de sang, car en donnant massivement du sang, nous contribuerons à créer une réserve de produits sanguins dont nous pourrons nous-mêmes bénéficier. Dans notre pays, de nombreuses vies qui auraient pu être sauvées, sont hélas perdues par manque de sang, un produit que chacun de nous fabrique en permanence ».

Selon lui, avec une population d’environ 5 millions d’habitants, le Congo n’a besoin que de 1% de donneurs réguliers pour avoir du sang pouvant couvrir la demande nationale. Ce qui ne devrait pas laisser quiconque indifférent. En posant cet acte qu’ils veulent pérenniser, les anciens élèves de l’Ecole du 5 février 1979 de l’île de la Jeunesse à Cuba ont pris toute la mesure de cette problématique de santé. « Notre souhait est de voir un jour notre pays apporter du sang aux pays frères en détresse, comme nous en avons bénéficié le 4 mars 2012. »

Le lancement de cette opération a conforté le Directeur général par intérim du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui pense que cela permet à sa structure d’assurer sa mission première consistant à garantir la disponibilité des produits sanguins dans les formations sanitaires. Cette opération permet aussi au CNTS d’envisager le développement des partenariats multiples et variés, dans l’optique de rendre un service public digne. « Que soit remercié, le réseau des associations des anciens élèves, étudiants et stagiaires congolais à Cuba, de nous permettre en ce 5 février 2017, de poser l’horizon que nous souhaitons pour le CNTS, de dater, par l’ampleur de la collecte de sang d’aujourd’hui, le renouveau du CNTS. Il se mobilise pour sa stabilisation, son redressement et sa modernisation », s’est réjoui le Dr Arsène BIKOUE. Félicitant tous les donneurs, surtout les élèves du lycée 5 février de Kinkala, la Ministre Jacqueline Lydia MIKOLO a indiqué que « donner du sang est un acte fort. Un apport important pour le CNTS et pour notre système de santé. »