MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION, DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DE L'INTEGRATION DE LA FEMME AU DEVELOPPEMENT

Le ministre Gilbert Mokoki exhorte les Congolais à se faire vacciner contre la COVID 19

A la faveur de la conférence de presse qu’il a animée, le mardi 26 octobre 2021, le ministre de la Santé et de la Population Gilbert Mokoki a non seulement fait le point de la situation épidémiologique au Congo mais aussi et surtout saisi cette occasion pour exhorter les Congolais à se faire vacciner afin de freiner la propagation de la maladie.
Cette conférence de presse qui a eu lieu presqu’une semaine après le lancement de « l’Opération Coup de Poing » par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Anatole Collinet Makosso a permis au ministre de la santé et de la Population de révéler à la presse que la vaccination est l’axe n° 1 de cette opération avant d’ajouter que dans le monde, les scientifiques sont unanimes pour dire que la vaccination reste à ce jour l’arme la plus efficace contre la COVID-19.
Faisant le point de la situation épidémiologique au Congo, le ministre Gilbert Mokoki a déclaré que, « du mois de mars 2020, date de la déclaration du premier cas de COVID-19 au Congo, à ce jour, le Congo a réalisé 250.523 tests de COVID-19 desquels, il a décelé 16.868 cas positifs ». Par la même occasion, le ministre a confirmé que « le Congo fait face à la 3ème flambée » causée par la circulation du variant Delta, le nombre élevé de malades et de décès. « Rien que pendant les vingt (20) premiers jours du mois d’octobre 2021, a précisé le ministre Mokoki, sur 14.892 tests réalisés, le Congo a enregistré 854 cas positifs et 50 décès, avant de conclure que, la situation est très, très préoccupante et c’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de lancer l’opération Coup de Poing ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest